One World, One Dream

post-img

L’économie a toujours influencé l’évolution de nos sociétés. Pour autant, sur les billets et pièces de monnaie, l’aspect culturel domine l’économie et chaque pays, jusqu’à ce jour, a toujours représenté des éléments historiques affirmant ainsi son identité culturelle tout en intégrant l’évolution économique à son histoire.
Aujourd’hui, l’économie a pris une place prépondérante dans nos sociétés. C’est l’économie qui au travers de la culture dite du « divertissement », façonne le culturel, intensifiant ainsi le processus de globalisation.

In 2002, suite à la première union monétaire (Union Econimique Européenne), est née une nouvelle monnaie l’EURO (€). Les pays membres de cette union, bien que voisins, possèdent des références culturelles différentes soulignées par de nombreux conflits au cours de leurs histoires respectives. C’est pourquoi, sur cette nouvelle monnaie, aucune référence historique n’est représentée. En réalité, l’économie affirme sa place comme la garantie unique du maintient de la paix entre les peuples, reléguant simplement l’histoire et l’environnement culturel comme symboles de nationalisme. Cependant, tandis que la crise économique a de plus en plus de conséquences fatales sur les individus et leur vie quotidienne, ceux-ci, par crainte ou par nostalgie, à tort ou à raison, se tournent vers leurs racines historiques créant ainsi de nombreuses tensions entre les peuples des pays membres.

Notre série  » One World, One Dream « , présente différentes monnaies contemporaines. Ces monnaies sont customisées dans un esprit pop-art symbole du divertissement qui promet à chacun son quart d’heure de célébrité.
Des caractères de Chinpu sont également visibles. Le chinpu est le système de notation utilisé pour transcrire des partitions de musique pour le Guqin; le Guqin est un des plus vieux instruments de musique chinois et par conséquent un des plus vieux instruments de musique au monde. Dans ce contexte, la musique, langage universel, exprime que l’humanité doit avoir assez de sagesse pour trouver des solutions afin de reprendre le contrôle sur l’économie et pallier aux conséquences négatives de la globalisation. Apprendre du passé en étant soucieux de l’avenir, connaitre ses origines pour savoir gérer son future, tel est le message de l’exposition « One World, One Dream ».

 

«Chose vraiment étonnante — et pourtant si commune qu’il faut plutôt en gémir que s’en ébahir — de voir un million d’hommes misèrablement asservis, la tête sous le joug, non qu’ils y soient contraints par une force majeure, mais parce qu’ils sont fascinés et pour ainsi dire ensorcelés.»
ÉTIENNE DE LA BOÉTIE

 

Laisser un commentaire ou un avis

Message

Nom

Site Web